Star Wars Armada

Star Wars Armada est un jeu de stratégie et de figurines sorti en 2015. Les éditions Fantasy Flight Games ont confié sa réalisation à Christian T. Petersen et les visuels à Ben Zweifel. Voilà un mastodonte ! Quel fan de space opera n’a jamais rêvé de pouvoir jouer une bataille spatiale dans son salon ? Warhammer 40K Gothic Armada l’avait fait, quoi qu’avec des figurines riquiqui et difficiles à trouver en Europe. X-Wing a été une sacrée révolution dans le milieu du jeu de figurines : pièces montées et pré-peintes, tout est prêt à jouer et bien guidé. Si vous voulez vous initier aux jeux de stratégie avec figurines, commencez par X-Wing. En revanche, si vous avez envie de grandes batailles stratégiques et d’un jeu long (long !), Armada a tout à vous offrir.

Ici l’Amiral Radus des forces Rebelles !

Armada est un jeu de stratégie, d’organisation, de placement et de programmation. Il se joue en duel. Traditionnellement, c’est Empire Galactique contre Rébellion, comme dans les films, mais rien n’interdit de faire autrement. On commence par constituer sa flotte, chaque vaisseau pouvant être modifié avec des améliorations ou des armes secondaires. Les vaisseaux-mères peuvent être dotés (ou pas) de chasseurs qui recèlent un véritable intérêt tactique, surtout pour les Rebelles. La composition de votre flotte et votre faculté à bien exploiter les atouts que vous aurez choisis avant la partie comptera pour la moitié de vos chances de victoire. L’autre moitié de la stratégie du jeu consiste à bien positionner vos vaisseaux pour tirer à plein potentiel sur vos cibles ou vous mettre hors de portée au bon moment. Une bataille dans la bataille se déroule au début du jeu puisque les chasseurs vont commencer par s’affronter entre eux, avant que la chasse gagnante ne vienne harceler les vaisseaux capitaux adverses.

Le jeu est particulièrement stratégique puisque l’on programme les ordres de ses vaisseaux sur plusieurs tours. Il faut donc anticiper les réactions de son adversaire sous peine de subir une latence de 2 ou 3 tours si l’on a besoin de faire des réparations en urgence par exemple. Les mécaniques de jeu peuvent toutefois compenser cela et certains vaisseaux sont conçus pour être réactifs. Une autre particularité qui vous fera des nœuds au cerveau (au début) est que les vaisseaux tirent PUIS se déplacent, à l’inverse de la plupart des mécaniques classiques. Ces principes encouragent vraiment un jeu posé et une lecture de la bataille qui sera très satisfaisante une fois que vous aurez terminé vos parties d’initiation. Le jeu est particulièrement beau, les vaisseaux sont très bien sculptés et la charte graphique respecte tout particulièrement les caractéristiques des films. Une fois que les vaisseaux entament les combats de ligne, on se voit vraiment dans Star Wars !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *